dimanche 17 janvier 2021

> À la une

26

La FNA se félicite de la réouverture des espaces de vente

de véhicules et des auto-écoles :

 

Jean Castex a détaillé ce 26 novembre les mesures d'allègement du confinement. La FNA se félicite de la réouverture des espaces de vente de véhicules et des auto-écoles et accueille cette nouvelle avec soulagement. Cependant, l’organisation professionnelle regrette que les auto-écoles ne puissent pas encore dispenser de cours théoriques.   


Réouverture des espaces de vente : des professionnels en danger 

La FNA se félicite des différentes actions menées : les espaces de vente vont pouvoir à nouveau accueillir du public à partir du samedi 28 novembre.   

La FNA n’en demeure pas moins inquiète et vient d’alerter le premier ministre sur ces entreprises qui connaissent de grandes difficultés, particulièrement en cette période de fin d’année. « Nos adhérents sont des vendeurs indépendants de véhicules d’occasion et neufs de toutes marques. Leur activité n’est pas considérée comme essentielle, ils ont donc subi les fermetures administratives lors des deux confinements et ont été plongés dans de grandes difficultés. Au sortir de ce confinement la nouvelle fiscalité écologique ne va pas aider au redémarrage du secteur » prévient Aliou Sow, secrétaire général de la FNA. 

Un sondage réalisé auprès de nos adhérents a révélé que les mois de novembre et décembre représentent une grande part de leur chiffre d’affaires annuel (entre 20 et 30% pour plus de deux tiers d’entre eux). C’est en effet à cette période que les familles mais aussi les entreprises renouvellent leurs véhicules et leurs flottes.  
 

Auto-écoles : la FNA demande le redémarrage des cours de code 

Lors de sa conférence de presse, le Premier Ministre Jean Castex a annoncé la réouverture des auto-écoles : "Dès le 28 novembre, les auto-écoles pourront reprendre leur activité de cours pratiques (conduite) du permis de conduire dans le respect du protocole sanitaire qu'elles appliquaient précédemment". Les cours de code ne pourront donc pas être dispensés. La FNA se félicite des actions menées depuis plusieurs semaines avec les pouvoirs publics qui a permis le redémarrage de cette activité, mais regrette que les écoles de conduites ne puissent pas encore dispenser les cours de code alors même que les mesures sanitaires les plus strictes sont appliquées dans ces établissements.  Cette situation favorise une nouvelle fois les opérateurs en ligne. 

La FNA poursuivra dans les prochains jours les échanges avec les pouvoirs publics pour obtenir une clarification sur la préparation des cours théoriques du permis de conduire