mardi 23 octobre 2018

> À la une

05
                                                                   

Saint-Ouen, le 5 octobre 2015


La FNAA satisfaite de la mise en place d’un contrôle technique des deux-roues motorisés 


> La FNAA se félicite de la décision du Comité Interministériel de Sécurité Routière (CISR) d’instaurer un contrôle technique obligatoire des deux-roues lors d’une revente.
> Elle continuera à militer comme elle l’a toujours fait pour que ce contrôle technique devienne périodique, comme il l’est déjà pour les voitures et les véhicules utilitaires.

La FNAA a toujours considéré que l’absence de contrôle technique des deux-roues motorisés en France est une anomalie, en termes d’environnement comme de sécurité routière. A ce titre, elle milite depuis toujours pour que le contrôle technique, actuellement limité aux véhicules particuliers, aux véhicules utilitaires légers, aux poids lourds, aux bus et autobus, soit logiquement étendu aux cyclomoteurs et motocycles.

La FNAA salue donc la première étape décidée vendredi matin par la réunion du Comité Interministériel de Sécurité Routière (CISR). Même si le contrôle technique des deux-roues n’est pour l’heure rendu obligatoire qu’à l’occasion d’une revente, la FNAA pense qu’il aura ainsi une première vertu : sécuriser l’acheteur en vérifiant les organes de sécurité et lui garantir ainsi le respect des normes anti-pollution.

La FNAA reste toutefois convaincue que seule une systématisation du contrôle technique des deux roues pourra contribuer de façon optimale à la sécurité de leurs utilisateurs. La FNAA continuera donc à militer pour que cette première étape tende, le plus vite possible, vers une systématisation de ce contrôle technique des deux roues sous la forme d’une visite périodique, comme c’est déjà le cas pour l’ensemble des autres véhicules motorisés qui circulent sur les routes de France. 


Cliquez ici pour télécharger le format PDF du communiqué de presse